UNION SPORTIVE HAUTE BRESSE : site officiel du club de foot de ST TRIVIER DE COURTES - footeo

Espoirs : une victoire mais pas de miracle pour les Bleuets

11 octobre 2016 - 22:24

À Belfast, l’Équipe de France Espoirs jouait une rencontre capitale pour les qualifications à l’Euro 2017 qui se jouera en Pologne. Mais les Bleuets n’avaient pas leur destin entre leurs pieds.

La bande à Thomas Lemar avait rendez-vous avec l’histoire ce mardi soir. Les Bleuets affrontaient l’Irlande du Nord à Belfast dans le cadre des matchs de qualifications à l’Euro 2017. Troisièmes de leur groupe, les hommes de Pierre Mankowski devaient absolument l’emporter pour pouvoir se qualifier. Mais ce n’est pas tout, il fallait aussi attendre des faux pas de la Macédoine et de l’Islande pour espérer accrocher une place pour la compétition continentale qui se jouera en Pologne en juin prochain. Dans la première partie de match, les Bleuets semblaient volontaires dans un stade qui sonnait, malheureusement, creux. Tiémoué Bakayoko et Adrien Rabiot montaient au pressing et étaient les premiers relanceurs d’une équipe qui paraissait sûre de ses forces et surtout très déterminée à faire mal à son adversaire du début de soirée.

Soirée qui aurait pu mal commencer puisque Clément Lenglet a connu une grosse frayeur avec son genou (9e) mais le défenseur nancéien pouvait revenir sans problème sur le rectangle vert et rassurer une équipe qui a grandement besoin de stabilité défensive. Et à force d’accélérer, les Bleuets allaient se créer leur première occasion, mais aussi leur premier but ! Sur une magnifique ouverture aérienne de Thomas Lemar, Jean-Kévin Augustin contrôlait le cuir de la tête et le propulsait dans les filets (0-1, 17e). Côté nord-irlandais ? Peu ou pas grand-chose. Paul Smyth tentait sa chance, mais ne trompait pas la vigilance de Mike Maignan (26e). Puis, plus rien jusqu’à un incroyable raid de Thomas Lemar. L’ailier monégasque prenait le cuir, pénétrait dans la surface en se débarrassant aisément des défenseurs et servait Jean-Kévin Augustin qui place une frappe imparable sous la barre de Mitchell (0-2, 42e).

La victoire n’a pas suffi

Au retour sur le rectangle vert, les Bleuets, toujours virtuellement éliminés, continuaient leurs assauts. Après un bon pressing, Thomas Lemar récupérait le ballon, se plaçait sur son pied gauche et tentait une frappe enroulée qui ne trompait pas Mitchell (49e). Tolisso s’essayait lui aussi de loin, toujours sans succès face au portier nord-irlandais (49e). Cette rencontre ressemblait de plus en plus, au fil des minutes qui défilaient, à une opposition d’entraînement type attaque/défense vue la supériorité française sur le pré. Il faut dire que les Nords-Irlandais ne parvenaient pas réellement à se sortir de leur camp.

Il n’est donc pas étonnant d’avoir vu le capitaine Corentin Tolisso trouver le poteau, suite à une belle récupération haute, d’un sublime enroulé du pied droit (62e). Adrien Rabiot envoyait même Moussa Dembélé marquer le troisième but - anecdotique - des Bleuets (0-3, 90e). Les Bleuets s’imposaient assez facilement dans cette rencontre, mais la douleur était palpable, comme on pouvait le remarquer sur le visage de chaque joueur qui laissait sa place sur le terrain. L’Ukraine gagnait de son côté contre l’Islande (4-2) tandis que la Macédoine dominait l’Écosse (2-0). Résultat des courses, la Macédoine finissait première et donc qualifiée pour l’Euro polonais, la France passait deuxième, mais ne figurait pas parmi les quatre meilleurs et, par conséquent, n’obtenait pas le droit de participer aux barrages. Enfin, l’Islande finissait troisième et donc non-qualifiée pour la compétition continentale de 2017. Une nouvelle désillusion pour les Bleuets qui devraient se séparer de Pierre Mankowski, le sélectionneur.

Commentaires

Aucun sondage

c

Derniers inscrits au concours

Staff
antoine  michel
antoine michel
Inscrit depuis le 14/03/18
Mathieu Darbon
Inscrit depuis le 11/02/18
Anthony Foot
Inscrit depuis le 01/12/17