UNION SPORTIVE HAUTE BRESSE : site officiel du club de foot de ST TRIVIER DE COURTES - footeo

OL : Aulas dégonfle la polémique sur le Qatar

2 mai 2016 - 20:39

Jean-Michel Aulas est revenu sur sa saillie médiatique envers le PSG et le Qatar. Selon lui, il n'y avait pas matière à polémiquer mais plutôt à dénoncer les problèmes du foot français.

« On aura un match samedi qui sera un match pour une place sur le podium, si possible la plus haute derrière Paris. Comme ce que je vous disais tout à l’heure, le championnat du Qatar étant bien spécifique et réduit à une seule équipe, on va dire que c’est presque un match pour le championnat de France qui va se dérouler samedi contre Monaco. » La sortie piquante de Jean-Michel Aulas après la victoire lyonnaise sur le Gazélec samedi à l’adresse du PSG version Qatar n’a pas vraiment plu à tout le monde. C’est peu de le dire puisque certains sont même allés jusqu’à accuser le président lyonnais de racisme.

« Le PSG versus Qatar c’est une blague pour vous faire sourire » a tenté de dégonfler le boss de l’OL le lendemain matin, voyant le tollé créé sur la toile et les réseaux sociaux. Ce lundi sur RMC, Aulas est de nouveau revenu sur ses propos et a précisé sa pensée. Il n’a pas voulu insulter le PSG et ses propriétaires, les remerciant au passage de leurs investissements dans le football français mais surtout dénoncé une situation de monopole sportif du club parisien qui est en bonne voie de réaliser un nouveau triplé national.

« J’ai simplement voulu faire de la dérision en prévision du match OL-Monaco où entre un 2 et un 3e cela valait une finale. J’ai voulu montrer que le PSG était tellement supérieur que ça pouvait être une finale. Certains esprits malins ont voulu voir le mauvais côté. Il peut y en avoir. Quelque fois, je donne à mon équipe la possibilité de se masquer derrière des déclarations. Ce n’était ni méchant, ni agressif, simplement une technique pour mettre en valeur un grand match (...) C’est ma façon à moi de montrer qu’il y a un problème dans notre championnat. Si le champion termine avec 30 points d’avance, c’est qu’il y a un problème, qu’ils ont des moyens supérieurs ou que les autres ont des moyens inappropriés. Quand QSI donne 150 M€ de subvention à son club, il y a cet écart avec tous les clubs français » a analysé Jean-Michel Aulas sur les ondes. Une manière aussi pour lui de montrer les problèmes d’un championnat de France qu’il s’efforce à vouloir rendre plus compétitif.

Commentaires

Aucun sondage

La journée 25 se termine dans

La journée 25 est terminée

c

Aperçu des matchs à pronostiquer

Lescheroux St Julien 2
USHB 1

Derniers inscrits au concours

Staff
antoine  michel
antoine michel
Inscrit depuis le 14/03/18
Mathieu Darbon
Inscrit depuis le 11/02/18
Anthony Foot
Inscrit depuis le 01/12/17